ArchivIA Università degli Studi di Catania
 

ArchivIA - Archivio istituzionale dell'Universita' di Catania >
Tesi >
Tesi di dottorato >
Area 13 - Scienze economiche e statistiche >

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/10761/3685

Data: 30-mar-2017
Autori: Kefi, Faycal
Titolo: La biodiversité alimentaire : sa mesure, ses conditions d accès et le rôle des politiques : cas de la Tunisie
Abstract: Résumé Cette thèse étudie la biodiversité dans sa dimension alimentaire. En premier lieu la compréhension de la « biodiversité alimentaire » et les différents éléments qui la constituent était nécessaire. Il est en effet confirmé que la biodiversité est l une des solutions pour combattre la faim cachée. Disposons-nous des instruments nécessaires pour la mesurer au niveau de l offre et de la demande ? Comment l intégrer dans le pilotage des politiques publiques ? Quelles mesures et actions faut-il mettre en uvre pour conserver la biodiversité alimentaire et la mettre au service de la sécurité alimentaire? Une étude de cas a été réalisée en Tunisie dans le gouvernorat de Sidi Bouzid. Des enquêtes et des outils ont été élaborés pour recenser toutes les données nécessaires à l étude de la biodiversité alimentaire à tous les niveaux de la chaine alimentaire. Une analyse spécifique du rôle des produits sauvages comestibles a été menée. Largement connues et utilisées, les plantes sauvages sont encore sous-valorisées. Une méthodologie générique de l étude de l utilité nutritionnelle de la biodiversité alimentaire disponible a été proposée, avec une application aux marchés (indice de richesse spécifique, indice de Shannon et indice de Piélou, adaptés). L utilité nutritionnelle de la biodiversité disponible est variable d un nutriment à un autre. Une seconde partie a été consacrée à l étude des politiques publiques. Une sélection d options stratégiques pouvant être des leviers à la biodiversité a été faite à dires d experts. La méthode « Multicriteria Mapping (MCM) » a été utilisée auprès de différentes parties prenantes pour l étude de la performance des options et les hiérarchiser à des fins de propositions d actions. L éducation nutritionnelle a été estimée comme l action la plus performante suivie de la conservation et la protection de la mer et de sa biodiversité et enfin des options de politiques agricoles en faveur des plantes autochtones. Le lien entre biodiversité et nutrition et le rôle des espèces sauvages n étaient pas évident pour les participants. La conservation et l amélioration de la biodiversité doit être orientée pour remédier au manque de trois nutriments, le calcium et les vitamines A et B12. Cependant une sensibilisation et une responsabilisation des différentes parties prenantes est indispensable surtout dans un contexte socio-économique difficile de la Tunisie post-révolution.
InArea 13 - Scienze economiche e statistiche

Full text:

File Descrizione DimensioniFormatoConsultabilità
KFEFCL87E01Z352K-Tesi_Faycal-Kefi_economia-agroalimentare.pdfTesi_Faycal-Kefi_economia-agroalimentare4,11 MBAdobe PDFVisualizza/apri


Tutti i documenti archiviati in ArchivIA sono protetti da copyright. Tutti i diritti riservati.


Segnala questo record su
Del.icio.us

Citeulike

Connotea

Facebook

Stumble it!

reddit


 

  Browser supportati Firefox 3+, Internet Explorer 7+, Google Chrome, Safari

ICT Support, development & maintenance are provided by the AePIC team @ CILEA. Powered on DSpace Software.